Wat Arun (temple de l’Aube)

Wat Arun (temple de l’Aube)

Le Wat Arun est l’un des nombreux temples de la ville de Bangkok, en Thaïlande.

Histoire du temple

Situé au bord du fleuve Chao Phraya, en face du Grand Palais, dans le quartier de Thonburi, a été construit pour célébrer l’arrivée du roi Taksin dans la ville en 1767 et qui avait fui sa capitale dévastée par les birmans.

Sa construction débute sous le règne de Rama II au 19ème siècle à l’endroit où se trouvait une chapelle. Elle sera donc transformée et le nouveau temple abritera un temps le Bouddha d’Émeraude qui avait été récupéré à Ventiane et qui se trouve aujourd’hui dans l’enceinte du Grand Palais.

Le nom qu’il porte vient de la divinité hindoue Aruna et est traduit par le Temple de l’aube car il semble qu’il s’agisse du premier à recevoir la lumière du jour.

Ce sont les Rama II et Rama III qui feront construire le socle. Le roi Rama IV le rénova et le fit couvrir de porcelaine chinoise dont les habitants de la ville avaient fait don (vaisselle en porcelaine chinoise).

Visite

Le socle fait 234 mètres de circonférences sur 80 m de haut. A chaque angle se trouve 4 petits prangs (tours) qui symbolisent les océans et qui abritent une statue de Nayu à cheval (divinité du vent). Chaque point cardinal est indiqué par des mondops (autels).

Les escaliers présentent un fort taux d’inclinaison symbolisant la difficulté de la vie. Les différents niveaux de l’édifice représentent le paradis, la réincarnation, le mont Meru (montagne mythique qui serait située au centre de la terre et qui abriterait les dieux) et montreraient à quel point il est difficile d’atteindre les niveaux supérieurs de l’existence. Sur les toits du temple, on peut voir les kinaries, des femmes-oiseaux (beauté et grâce) aux mains jointes habitant selon la légende les forets du mont Meru.

A l’intérieur se trouvent deux chapelles. L’architecture et le style sont khmers. Les fresques murales qui datent de Rama IV retracent la vie du prince Siddartha (Bouddha) depuis sa naissance jusqu’à sa mort.

L’entrée coûte 20 baths soit environ 0,40 euros. Vous pouvez pendre la navette pour y accéder par l’eau. Les marches sont raides, mais le lieu vaut le détour.

Un commentaire sur Wat Arun (temple de l’Aube)

  1. Elodie dit :

    Magnifique temple, la monté est assez impressionnante. Il ne faut pas avoir le vertige pour monter. Mais arrivé en haut la vue est à couper le souffle.

Laisser un commentaire

  • New York New York